Vous débutez un potager et vous souhaitez partir du bon pied. Nous vous proposons plusieurs erreurs de débutant à ne pas commettre lors de vos premières cultures.

Même si on apprend avec de l’expérience mieux vaut savoir dès le début quelles sont les erreurs et les bonnes pratiques à suivre au potager.

Découvrez les erreurs les plus fréquentes que tout un chacun à déjà fait lorsqu’il a commencé un potager.

Ne pas planifier ses plantations

Une des erreurs les plus communes lorsque l’on démarre son potager est de ne pas planifier ses plantations et de laisser libre cours a ses envies ou selon ce que l’on trouve dans les jardineries.

Que votre potager soit petit ou soit grand il est indispensable de savoir ce que vous souhaitez faire pousser afin de planifier vos achats de plants et de semences.

De cette façon vous allez aussi pouvoir organiser votre potager selon les périodes de semis et de plantation.

Choisir un sachet de graine au hasard

Vous êtes à la jardinerie et vous un sachet de graine de légume vous intéresse, ni une ni deux vous passer en caisse en pensant déjà à vos futurs récoltes.

Avant de faire votre achat vérifier sur le paquet de graines que la variété qui vous intéresse se sème dans le mois en cours ou à venir.

Négliger son sol

Que cela soit en ville ou à la campagne il faut connaître son sol et l’entretenir, dégager la zone de votre potager, enlever les cailloux et apporter de l’engrais et une terre de compost au besoin.

Ne pas tenir compte du climat

On ne sème pas aux mêmes périodes lorsque l’on est dans le nord de la France ou dans le sud.

En effet certaines régions ont des températures qui s’élèvent plus tardivement (dans le nord), les périodes de plantation sont donc plus tardives.

Prêter attention aux variétés de graines que vous achetez, certaines se sèment très tôt en début d’année et d’autres plus tardivement ce qui peut vous permettre de gérer des gelées tardives dans certaines régions.

Arroser avec excès

Vos plants de légumes ont besoin d’eau surtout lorsque la chaleur de l’été assèche la terre en profondeur.

Toutefois tous les plants de légumes n’ont pas besoin du même apport d’eau, arroser les pieds en fonction des besoins de chacun de vos plants.

Surtout pas d’excès ! Éviter de créer des mares d’eau au risque de voir pourrir vos pieds de légumes.

Associer ses plants en bonne intelligence

Cela demande de la connaissance et de l’expérience, si vous débutez un potager sachez que certains légumes se plaisent plus à côté de certaines familles car ils se protègent entre elles.

A contrario certains légumes ne s’associent pas l’un attirant des néfastes (maladies, absorption des minéraux dans la terre) à l’autre.

Semer et planter trop tôt

Vous êtes impatient de voir vos premiers légumes du potager ? Patience est de rigueur !

Respecter les dates de semis sur les paquets de graines que vous achetez, rien ne se sert de semer trop tôt, vos plants risquent de végéter ou d’avoir du mal à repartir après repiquage, votre récolte risque d’en pâtir.

Planter trop dense

Qui n’a jamais compris pourquoi ses graines de radis font des feuilles mais pas de radis ? Une des principales raisons est la densité des graines lors du semis.

Respecter les espacements entre chaque graine ou poquet de graines afin de laisser à celles-ci l’espace pour se développer correctement.

Des semis trop serrés vont étouffer les plants lors de la croissance et empêcher le développement des racines ou des fruits.

Tenter des variétés non adaptées

Faire pousser des variétés non adaptés au climat français est possible mais cela demande de l’expérience et généralement un peu d’équipements.

Si une variété exotique vous tente, tester la (vous en tirerez de l’expérience) ! Mais renseignez-vous avant sur les bonnes conditions de culture de celle-ci.

Crédit Photo Pixabay