Le crosne est un légume racine originaire du continent asiatique, toutefois sont nom usuel provient d’un village Français… Petite histoire de ce légume oublié importé en France à la fin du XIXème siècle.

Véritable retour en force du crosnes depuis quelques années, avec des cultures potagères de particulier et les étales des marchés ce légume racine reprend doucement sa place dans les assiettes.

C’est donc au printemps de l’année 1882 que Désiré BOIS, professeur au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris, reçoit une boite contenant les rhizomes de cette plante à la société d’acclimatation.

Expédiée par le Dr Bret-Schneider, médecin de la légation russe à Pékin elle fut remise dès son arrivée, une grande partie de son contenu pourri lors de du voyage, toutefois quelques tubercules à peu près sains ont pu être plantés dans le jardin de M. Paillieux, à Crosne.

Dès la première année, chacun d’eux donna une abondante récolte et, l’année suivante, une telle quantité de tubercules que celle-ci furent utilisés pour développer de nouveaux plants.

Pour développer cette nouvelle activité et mettre le légume dans le commerce la culture s’étend sur des nouvelles terres pour atteindre dès la fin de l’hiver 1886-1887, une récolte d’environ 3 000 kilogrammes.

Convaincu que le nom scientifique de Stachys serait difficilement adopté par le public, c’est celui de la ville de culture nom du village où la plante avait été cultivée pour la première fois en Europe qui fut donné : Crosne.

Le nom a ensuite été répandu par des dons aux établissements scientifiques et aux particuliers de France et de l’étranger.