Courge, courgette, concombre, cornichon, pâtisson ou encore melon !

Les cucurbitacées sont très variés et facile à faire germer à la maison. Pour vous éviter de dépenser de l’argent dans des plants en jardinerie lancez-vous dans le semis de ces légumes pour obtenir de nombreuses variétés.

Bien évidement les plants vendus en jardinerie feront l’affaire, toutefois faire ses propres semis de cucurbitacées à ses vrais avantages.

Vos plants seront plus fort avec un système racinaire plus développé, durant le début du printemps ils vont s’acclimater plus facilement et vous procureront de plus beaux légumes.

Pleins de variétés et des économies

Faire vos propres semis de cucurbitacées va vous permettre d’accéder à de nombreuses variétés.

En effet cette famille botanique est très variée et offre une grande diversité au cultivateur (800 espèces et plus de mille variétés) que vous ne retrouverez pas dans les plants vendus dans les magasins.

En voici quelques-unes qui vont vous étonner :

  • Courge Butternut : courge au goût de noisette à la chair douce.
  • Courge Spaghetti : pour étonner toute la famille avec des filament ressemblant à des pâtes !
  • L’éponge végétal : faire ses éponges grâce à son potager c’est possible !
  • Le Pâtisson : pour accompagner de la viande farcie.

Place donc a vos envies, opter pour des variétés anciennes, aux formes et couleurs intrigantes ou à la saveur exceptionnelle.

Côté porte-monnaie vous allez faire des économies !

Au lieu d’acheter 2 ou 3 euros un seul plant vous dépenserez la même somme dans un sachet de graines qui vous fera plusieurs années.

Pour ne débourser aucun centime le mieux étant bien sûr de récupérer les graines d’une année sur l’autre.

Le bon moment pour vos semis

Les graines de cucurbitacées ont un peu prêt toutes besoins des mêmes conditions pour germer. Une température ambiante de plus de 15°, une terre légèrement humide seront des bons signaux pour déclencher la germination.

Dés le mois de février vous pouvez donc lancer ces semis sous abris chauffé ou en intérieur bien exposé à la lumière.

Étaler vos semis pour une meilleure récolte

Comment faire pour avoir une récolte précoce et tardive de courge, courgette ou melon au potager ?

Tout simplement en étalant vos semis du mois de février au mois de juin.

La technique est assez simple vous réaliserez des semis a trois périodes différentes de l’année pour obtenir des plants qui vont grandir et produire en décaler.

  • Mars/Avril : Faites vos premiers semis de graines de cucurbitacées sous abris chauffé ou en intérieur. Les plants levés trouveront leur place au potager dès la fin des gelées du mois de mai.
  • Mai : Deuxième tourné de vos semis, cette fois-ci en pleine terre sous abris (cloche, tunnel, etc.) pour protéger des dernières gelées. Ces semis vont pousser et vous assurer des récoltes dès le mois de juillet.
  • Juin : Dernier semis à faire en pleine terre, ces plants vous permettrons de terminer la saison jusqu’au mois de septembre / octobre et de prendre le relais de vos premiers pies qui commenceront à s’épuiser.

Méthode de semis des graines de cucurbitacées

Semis en godet

  1. Placer dans chaque godet rempli de terre à semis une à deux graines
  2. Recouvrir les graines de terreau
  3. Arroser légèrement chaque godet et placer proche d’une source lumineuse (fenêtre par exemple) dans une pièce a température ambiante de 15° minimum

Deux à trois semaines plus tard vos graines vont lever, si vous avez placer plusieurs graines par godet supprimer le plant le plus fragile.

Dès la fin des premières gelées vous pouvez placer vos plants en pleine de terre au potager.

Semis en poquet

Les dernières gelées derrière vous réaliser des trous de quelques centimètres en pleine terre et y placer deux à trois graines.

Recouvrir les graines de terre puis arroser légèrement. Espacer vos poquets d’un mètre pour assurer un bon développement à la plante.

Si vous semer en pleine terre alors que les gelées ne sont pas terminées, protéger votre semis par une cloche ou un tunnel des coups de gel.


Alors qu’elle cucurbitacées allez-vous cultiver cette année dans votre potager ? Partager avec nous vos découvertes et les variétés qui vous ont fait craquer.