Ce sont les enfants et les oiseaux qu’il faut interroger sur le goût des cerises et des fraises.

Johann Wolfgang von Goethe